Alice Rune

Enfant, Alice s’amusait avec ses amis à réinventer par écrit leur enfance, à tour de rôle…
Ce petit jeu s’est perpétué à l’âge adulte et c’est en compilant les histoires des uns et des autres qu’elle a rédigé son premier roman autobiographique, en 2009, « Pech de l’Agnel », une histoire d’enfance et de famille sur fond social d’un quartier de campagne en périphérie d’une petite ville de l’Aude dans les années 80.
Passionnée par la retranscription du passé tant par écrit qu’en images, elle s’oriente adulte vers la profession d’archiviste puis d’iconographe.
Également attirée en parallèle par l’ésotérisme, elle exerce un temps comme voyante, avant de se réorienter professionnellement vers les soins par l’acupuncture.

Jamais très éloignée de l’enfance, tant dans le contenu que dans l’esprit, et passionnée depuis petite par l’univers onirique des contes qu’elle collectionne, elle s’est ensuite dirigée naturellement vers la fiction, tout en continuant à utiliser des éléments biographiques à peine voilés et déformés.

C’est ainsi qu’est né entre 2013 et 2017, « Peau d’Ours » un conte « réel pour enfants de tous âges » comme le souligne son éditrice.
Ce conte, largement inspiré des légendes locales pyrénnéenes autour de la figure emblématique de l’ours est un parcours de femme confrontée aux aléas de l’existence qu’elle traverse comme autant d’épreuves intiatiques.

Installé depuis 5 ans en Bretagne, dans le Finistère, Alice Rune rédige actuellement son prochain roman : une saga autour du thème des dolmens et des menhirs, « Contes et légendes des menhirs d’Argenton », brouillant une fois de plus les pistes entre réalité et fiction…
Dans un registre plus intimiste, elle continue le tome 2 de « Pech de l’Agnel – Les cousins ».

 

BIBLIOGRAPHIE :

Parus

* Pech de l’Agnel (2009)
* Peau d’Ours (2018), aux éditions d’Utoh

À paraître

* Contes et légendes des menhirs d’Argenton
* Pech de l’Agnel 2 – Les cousins

 

Réseaux sociaux :
Facebook : /alice.rune.79

Editions d'Utoh